Terroir et restaurants
 19.09.2019, 11:30

Culture de fleurs: la concurrence est rude pour les producteurs neuchâtelois

Premium
chargement
Bernard Frey au milieu de ses fleurs (ici des zinnias).

Terroir Il ne reste plus beaucoup de producteurs de fleurs neuchâtelois. La faute, notamment, à un marché où les prix sont tirés vers le bas. Rencontre avec Bernard Frey sur les hauts de Cortaillod.

Il y avait Obélix et la potion magique. Il y a Bernard Frey et les fleurs: «Je suis tombé dedans quand j’étais petit!», dit-il avec son sourire communicatif. Fils d’horticulteur, il a baigné dans les plantes dès son plus jeune âge avant de reprendre l’exploitation (créée en 1952) basée sur les hauts de Cortaillod.

Et il les aime,...

À lire aussi...

CommerceCernier: après 101 ans, Loup Fleurs laisse la place à L'AbutilonCernier: après 101 ans, Loup Fleurs laisse la place à L'Abutilon

ÉmouvantDécédé en 2013, un papa fait livrer des fleurs à sa fille chaque année pour son anniversaireDécédé en 2013, un papa fait livrer des fleurs à sa fille chaque année pour son anniversaire

Top