07.08.2019, 16:26

Et si on créait de véritables places villageoises à La Grande Béroche?

chargement
Une place villageoise devrait voir le jour à Saint-Aubin.

Espace public L’ancien pavillon scolaire de Saint-Aubin a été détruit. De ses ruines devrait voir le jour une authentique place villageoise. D’autres villages bérochaux sont concernés.

Il n’était que provisoire et devait disparaître au début des années 1990 déjà. Le pavillon scolaire de Saint-Aubin vient finalement d’être détruit ces derniers jours. L’espace libéré, pratiquement au centre du village, devrait être aménagé en place villageoise.

Le conditionnel reste de mise. Car, même si la motion interpartis a été acceptée par 25 voix et 9 abstentions lors de la dernière séance du Conseil général de La Grande Béroche, la commune ne possède pas le terrain convoité.

Il est propriété de la paroisse temporelle, sorte de «surcommune» dotée de pouvoirs exécutifs et législatifs et qui gère des biens depuis 1566. La motion le rappelle à propos en souhaitant soit une cession en droit de superficie, soit l’achat du terrain, si la paroisse y consent.

En bonne voie?

«La paroisse temporelle n’est pas contre ce projet», indique Alain Perret, tout en repoussant d’emblée l’idée d’une vente du terrain concerné. Le conseiller de paroisse précise: «Nous recherchons plutôt à garantir des rentrées mensuelles; un droit de superficie pourrait entrer en ligne de compte.» Et le responsable des bâtiments de rappeler que «le but de la paroisse temporelle est de garder ses biens et en faire profiter la population.»

A ce stade, rien ne viendrait contrecarrer les aspirations du Conseil général de La Grande Béroche, même si aucun projet n’est encore formellement à l’étude, relève Jean Fehlbaum, porteur de la motion. «Le plan d’intention de 1992 évoquait déjà cet endroit pour en faire une place villageoise», précise Tom Egger, président de commune.

Le plan de l’époque tablait sur la construction d’un parking et d’un immeuble en plus de l’aménagement d’une place villageoise. La motion acceptée par le Conseil général ne fait aucune proposition concrète. «L’exécutif en fera», complète Tom Egger. Qui précise que la volonté d’aménager des places villageoises concerne également Bevaix ou Gorgier.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Fête nationaleLa Grande Béroche remplace son feu d'artifice par un spectacle aquatiqueLa Grande Béroche remplace son feu d'artifice par un spectacle aquatique

PolitiqueLa Grande Béroche: le conseiller communal Joël Wahli s'en vaLa Grande Béroche: le conseiller communal Joël Wahli s'en va

Finances publiquesBon premier exercice pour la Grande BérocheBon premier exercice pour la Grande Béroche

Top